DECOUVRE TON TEMPERAMENT ET FAIT UN PLAN DE CROISSANCE PERSONNELLE

MODULE 3 – FORMATION ONLINE


 


I/ ETUDIE L’OUVRAGE
 « DU TEMPERAMENT AU CARACTERE »


II/ VISUALISE LES VIDEOS SUIVANTES :


III/ VISUALISE DANS
LE DVD SUR LE LEADERSHIP VERTUEUX LES VIDEOS SUIVANTES :

  • Découvre les forces et faiblesses de ton tempérament (30 mn)
  • Le défi moral du colérique (30 mn)
  • Le défi moral du mélancolique (30 mn)
  • Le défi moral du flegmatique (30 mn)
  • Le défi moral du sanguin (30 mn)


IV/ FAIT UN
TEST DE TEMPERAMENT


V/ FAIT UN PLAN DE CROISSANCE PERSONNELLE

Le colérique a besoin d’humilité, le mélancolique a besoin d’audace, le sanguin a besoin d’endurance, le flegmatique a besoin de magnanimité. Faite un plan de croissance personnelle cohérant avec vos défis de tempérament. Voici quelques exemples :

Développe l’audace

  • Prends au cours de cette année quelques décisions audacieuses dans ta vie professionnelle, sociale, spirituelle et familiale.
  • Ne tarde pas à exécuter ces décisions.
  • Partage avec le monde entier ce que tu as à l’intérieur de toi-même.
  • Ne reste pas dans ton coin. Sors à la rencontre des gens. Voyage.
  • Transforme ton rêve en mission et souviens-toi de cette mission chaque jour.

Développe l’endurance

  • Vis héroïquement chaque instant de la journée.
  • Termine le travail qui t’occupe actuellement (en soignant les détails et sans perdre de temps), malgré les difficultés réelles ou imaginaires.
  • Prends l’habitude de te moquer de ce que les autres disent à ton sujet.
  • Fait ce qui est important d’abord, et ce qui est agréable ensuite.
  • Corrige tes subordonnés (charitablement), même si cela te coûte.
  • Sois amical avec ceux qui te pèsent.
  • Souris quand c’est la dernière chose que tu as envie de faire.
  • Supporte avec bonne humeur les contrariétés grandes et petites.
  • Joue avec les enfants même quand tu es mort de fatigue.
  • Mange ce qu’on te sert, sans faire de caprices.

Développe la magnanimité

  • Identifie au courant de cette année quelques personnes magnanimes que tu aimerais fréquenter. Cherche leur compagnie. Contemple-les, étudie- les, et essaye de les imiter.
  • Crée autour de toi un « environnement magnanime ». Ton environnement c’est les livres que tu lis, les films que tu regardes, la musique que tu écoutes. C’est l’internet avec toute sa grandeur et toute sa misère. Sois sélectif, rejette ce qui est moralement douteux et remplis ton cœur et ton intelligence de choses belles et nobles.
  • Fais-toi un plan quotidien de croissance spirituelle et culturelle, avec un temps précis pour la méditation ou la contemplation, la lecture, le sport, etc…
  • Apprends à contempler la beauté, à t’en émerveiller et à lui donner une réponse adéquate.
  • Consacre du temps à ton imagination. Travaille- la, engraisse-la, pousse-la jusqu’au bout.
  • Cherche la grandeur dans la vie ordinaire : dans l’accomplissement de tes obligations professionnelles, familiales et sociales. Utilise ton talent pour aider les autres à grandir. Si ton travail professionnel est celui d’une maîtresse de maison, prépare les repas avec professionnalisme et savoir-faire. Par ton talent qui reflète la grandeur, donne à ton mari, tes enfants, tes amis un sens de leur dignité propre et encourage-les à donner toujours le meilleur d’eux-mêmes. Par ta cuisine tu élèves non seulement physiquement, mais aussi spirituellement les personnes que tu sers. Souviens-toi que bien des histoires de cuisine sont plus édifiantes du point de vue du leadership que les histoires les plus fascinantes des grands hommes de la politique, de l’armée et du business.
  • Ne te compare à personne. Du point de vue de leur dignité les êtres humains sont radicalement égaux. Mais du point de vue de leurs talents ils sont radicalement inégaux. Nombreux sont ceux qui pourraient faire des miracles, mais qui ne font que des mômeries, parce que la masse est leur unique point de référence.
  • Ne laisse pas passer l’occasion d’agir. Avoir laissé passer l’occasion, ne pas avoir entrepris par peur ou par paresse, voilà ce qui fait souffrir plus que tout un esprit magnanime. Pour le magnanime, le mal ce n’est pas le mal que font les autres, c’est le bien que lui, personnellement, ne fait pas.
  • Ne choisis pas des « courtisans » pour proches collaborateurs, mais des personnes qui peuvent te remettre sérieusement en question.
  • Souviens-toi : lutter contre tes faiblesses est une chose importante, mais développer tes forces est une chose plus importante encore.
  • Découvre ta mission. Exprime-la en quelques mots. Exécute-la.
  • N’oublie pas : l’accomplissement de ta mission doit être ton principal critère de décision.
  • Concentre-toi habituellement sur l’accomplissement de ta mission. Ne te disperse pas dans de multiples directions.
  • Développe le sens de la mission chez ceux qui t’entourent.
  • Si tu travailles dans une organisation commerciale ou dans une association, pose-toi la question : « Dans quelle mesure, en accomplissant la mission de mon organisation, j’accomplis ma mission personnelle ? ». Si tu n’arrives pas à répondre à cette question, tu devrais quitter l’institution.

Développe l’humilité

  • Souviens-toi : l’humilité n’est pas la vertu des faibles, mais celle des forts, de ceux qui n’ont pas besoin de traiter les autres durement pour se sentir importants.
  • Souviens-toi : pour faire grandir les personnes, il faut avant tout les aimer. Seul l’amour peut saisir un être humain dans l’essence même de sa personnalité, discerner ses talents et le pousser à actualiser son potentiel.
  • Tire au lieu de pousser, enseigne au lieu de commander, inspire au lieu de réprimander. Aide ceux qui t’entourent à prendre conscience de leur dignité, de leur liberté personnelle et de leur responsabilité. Aide-les à découvrir leurs talents, à les multiplier et à les mettre au service de la communauté.
  • Délègue le pouvoir non par manque de temps (« je ne peux pas tout faire moi-même ! »), mais par principe : parce que tu veux que tes subordonnés grandissent (on grandit rapidement dans l’exercice du pouvoir).
  • Encourage les membres de ton équipe à exprimer leurs opinions, même divergentes.
  • Prépare ta succession. Ne te rends pas irremplaçable. Partage l’information. Crée les conditions pour que d’autres puissent terminer le travail que tu as commencé.